Communiqué de presse de Maître Jacques Peyrat, Maire de Nice de 1995 à 2008, Président de l’Entente Républicaine de Nice, Candidat aux élections municipales de mars 2014.

peyrat1A la suite du rapprochement avec Jean Icart le 30 octobre dernier dans la perspective des élections municipales de Nice en mars 2014, j’ai appris hier soir par le quotidien d’information Nice Matin, que M Icart avait décidé unilatéralement de rompre cette alliance.

Cette décision est surprenante tant sur la forme que sur le fond.

En effet, la courtoisie élémentaire aurait voulu que M Icart m’informe de sa décision à minima par téléphone, avant de la rendre publique via un communiqué de presse.

Ce n’est pas par des coups médiatiques que l’on gagne des élections et que l’on se bâtit une stature de gestionnaire de la Cité.

Ce revirement de M Icart est un manque évident de réflexion, tout autant que de projection.

Ce rapprochement était le signal donné à une alliance plus large qui avait pour objectif de proposer une alternative crédible à M Estrosi, tout autant que tous les acteurs résistent à une pression qui allait à l’évidence monter en puissance.

Le maillon faible a cédé comme cela était prévisible, faisant ainsi le jeu de la division tellement espérée par le Maire sortant.

Pour autant, la  volonté d’union persiste plus que jamais, mais aussi et surtout celle de maintenir ma candidature pour Nice, au service des niçoises et des niçois, afin d’apporter la voie de l’expérience et la voix de la raison face à la gabegie et à la démagogie.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s