La probité : une valeur fondamentale non partagée …

Deux semaines après avoir été contraint de démissionner de son poste de Ministre du Budget suite à l’ouverture d’une information judiciaire, M Cahuzac est passé aux aveux.

Après avoir nié en bloc les révélations de Médiapart, l’ancien ministre a porté un coup terrible à la parole publique en persistant dans ses dénégations pendant près de six mois, et notamment lors de sa prise de parole devant l’Assemblée Nationale.

C’est un coup de tonnerre qui ébranle les fondements de la République à cause des mensonges d’un homme dont on disait il y a encore quelques mois qu’il était premier ministrable, comme d’autres prédisaient un destin présidentiel à DSK.

Par ailleurs, il faut également rajouter la mise en examen d’un sénateur socialiste des Bouches du Rhône.

Au-delà du fond des affaires qui sont désormais du ressort de la justice, on peut légitimement se poser des questions sur la République irréprochable voulu par le Président Hollande et mise en œuvre par le Premier Ministre Ayrault.

On constate finalement que la probité est sans doute la valeur fondamentale la moins bien partagée.

Certains en parle beaucoup et l’applique peu, et d’autres l’appliquent strictement sans en parler constamment.

C’est notamment le cas de Jacques Peyrat, Maire de Nice de 1995 à 2008, qui est l’exemple de l’intégrité, mais qui a été régulièrement mis en cause pendant ses 13 ans de mandat et même après, par des mensonges et des saisines de la justice, d’où il est toujours sorti totalement blanchi.

Certains donneurs de leçons qui se prennent un peu facilement pour des roitelets locaux, devraient donc faire preuve d’un peu plus d’humilité, et regarder la poutre qu’ils ont dans l’œil avant de regarder la paille qui est dans celui du voisin.

Il est regrettable comme le disait Montesqieu, que trop d’hommes qui ont du pouvoir sont portés à en abuser.

Il est donc impératif d’améliorer profondément la moralisation et la transparence de la vie politique, et ne pas se limiter encore une fois à de belles annonces sans lendemain, car l’ersatz de remède serait alors pire que le mal …

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s