Passé les bornes, il n’y a plus de limites …

Après avoir décidé de faire repeindre en orange les bus urbains qui étaient bleus pour un montant de 500.000 euros, M Estrosi vient de décider de repeindre en bleu les bornes du réseau routier de la Métropole qui étaient jaunes pour un montant de 500.000 euros.

Ainsi, en quelques mois, M Estrosi aura réussi à gaspiller 1 million d’euros  en dépenses totalement inutiles en pleine crise économique.

M Estrosi vient de nous donner un nouvel exemple de gabegie financière et de mauvaise gestion des deniers publics.

Pour ceux qui pouvaient encore en douter, nos impôts servent à satisfaire les caprices égocentriques du motodidacte, qui a préféré les options de la vanité et de la futilité à celles de la rationalité et de la moralité.

Une fois de plus depuis son installation à la Mairie de Nice en 2008, M Estrosi nous a montré qu’il n’a aucun sens de l’intérêt général, et que sa seule et unique préoccupation consiste à faire des  » coups de com  » pour occuper l’espace médiatique.

Sauf que les extravagences de M Estrosi  coûtent chaque fois un peu plus cher aux contribuables niçois.

Celui qui se prend pour le Roi de Nice, est en réalité le Roi de l’inutilité et de la frivolité, car l’habit ne fait pas le moine.

Oui, M Estrosi a passé les bornes, et désormais il n’y a plus de limites.

On peut donc s’attendre à court terme à une nouvelle rafale d’oukases estrosiennes qui vont être lourdes de conséquences pour nos portefeuilles…

Herve De SURVILLE

Entente républicaine de Nice

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s